Affichage :
Le laboratoire de Darathor Index du Forum

Le laboratoire de Darathor

Ressources diverses, principalement sur les fourms phpBB
Test

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

Rechercher dans ce sujet :
Messages
Darathor Sexe : Masculin
Site Admin
Membre

Inscrit le : 02 Nov 2003
Messages : 1101
Localisation : Strasbourg
MessagePosté le : 06 Déc 2005 12:59
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Dès que Vamp vit Avalon revenir dans la salle, elle se dirigea vers elle, bien décidée à poursuivre leur conversation. Parvenue à la table, elle fut arrêtée par Com qui tenait Meryl dans ses bras
- Vamp ? Je te peux te parler quelques instants ?
-Tu peux attendre quelques instants ? répondit Vamp anxieuse de rejoindre la sorcière.
Malgré l’apparente mauvaise volonté de la mercenaire, Com lui plaça Meryl dans les bras sans lui laisser le temps de protester. Vamp resta figée, n’osant plus bouger de peur de laisser tomber ce bébé dont elle ne savait que faire. Elle jeta un regard noir à celui qui l’avait mise dans une telle situation. Com répondit à son air réprobateur par un grand sourire. Il s’approcha et plaça un de ses doigts dans la main de Meryl qui le saisit immédiatement, le faisant osciller tel un hochet. Il jeta un regard discret vers la salle, vérifiant d’un coup d’œil qu’Avalon et Tawi ne leur prêtaient pas attention. Bizarre, se dit-il, elles semblent observer avec beaucoup de soin Callie …
Se retournant vers Vamp, qui n’osait se dégager de peur de faire naître les rugissements stridents de Meryl, il lui chuchota.
-Fais mine de t’intéresser au bébé. J’ai des choses importantes à te confier, loin de toutes oreilles indiscrètes.
Intriguée par cette formulation sibylline, Vamp se baissa et se força à faire des risettes à Meryl qui lui retourna un joli sourire d’où s’échappait une bulle de salive.
Com reprit la parole, la voix si basse qu’elle en était quasi inaudible.
-Je dois d’abord t’avouer que je t’ai dissimulé certains faits sur Meryl. Il enchaîna rapidement, ne laissant pas à Vamp le temps de réagir. Je partage un lien spécial avec elle depuis la nuit dans la forêt, avoua-t-il. Nous pouvons communiquer mentalement l’un avec l’autre. Comme tu t’en doutes, Meryl n’est pas un simple bébé. Elle dispose de pouvoirs magiques.
Il s’arrêta quelques instants pour donner à Vamp le temps d’assimiler toutes ces révélations. La mercenaire lui répondit, également à voix basse.
-Nous reparlerons du fait que tu m’ais caché ces informations plus tard. Que t’a révélé Meryl sur Avalon ?
Com lui jeta un regard étonné.

-Comment as-tu deviné que … il s’interrompit devant l’air moqueur de Vamp. Hier soir, lors de notre conversation mentale, Meryl m’a demandé de lui décrire Avalon et tout ce que j’avais vu depuis notre rencontre avec Tawi. Tu ne devineras jamais ce qu’elle m’a répondu.
-Oh, je commence à avoir une idée ou deux …, répondit-elle. Voyons, je parierai sur un enchantement d’illusion. Meryl a du t’avouer qu’elle ne voyait pas Avalon de la même manière que toi. Je suppose également que cette jolie demeure n’est qu’un trou immonde, obscur et nauséabond, conclut-elle tristement. Même si elle avait bien eu des doutes devant cette nouvelle Avalon, elle avait eu l’espoir non formulé que cette transformation fut réelle et que leur relation d’enfance pu renaître un jour.
L’air ébahi de Com lui confirma la validité de son hypothèse.
-Est-ce que Meryl t’a donné d’autres informations sur l’enchantement utilisé ?
-Selon elle, il s’agit un sort puissant, très coûteux en énergie. Elle est certaine qu’Avalon utilise une source de puissance magique, un objet ancien ou un artefact …. Si nous parvenions à déterminer sa nature et à le désactiver, l’enchantement s’arrêterait instantanément.
Vamp ne répondit pas, l’air pensif.
-Je ne suis pas certaine que ce soit notre principal objectif. Après tout, cette illusion n’est complètement effective que si nous ignorons son existence. Notre but n’est pas de lutter contre les sorts d’Avalon, Dieu seul sait combien elle en a en réserve, mais d’arriver à la ramener à Trillith avant cinq jours. Je n’ai pas l’impression qu’elle ait choisi cet enchantement pour se protéger, elle avait sûrement d’autres possibilités, bien plus définitives. Non, elle essaye de paraître sous un jour agréable, comme une enfant qui câline ses parents pour en obtenir une faveur.
-Tu crois qu’elle veut te demander ton aide ? demanda Com, surpris.
-Oh non, même sous une fausse apparence, Avalon ne demandera jamais rien, surtout pas à moi. Son enchantement doit faire partie d’un plan plus large qui doit nous entraîner à l’aider sans qu’elle n’en ait jamais exprimé le souhait.
-Je vois ce que tu veux dire, réfléchit Com. Cependant, je ne pense pas que la recherche de cette source de pouvoir soit inutile. Elle la range sûrement avec d’autres objets magiques, précieux pour elle. Nous pourrions peut-être obtenir ainsi un moyen de pression.
-Pourquoi pas …, répondit Vamp. Son regard se porta sur Meryl qu’elle tenait toujours fermement dans ses bras et qui n’avait pas bougé durant toute leur conversation. Crois-tu que Meryl pourrait nous aider ?

a
-Je ne sais pas, répondit honnêtement Com. Elle ne m’a pas révélé exactement qui elle était ou l’étendue de ses pouvoirs sous cette forme. Je vais en parler avec elle. Est-ce que nous prévenons les autres qu’il s’agit d’une illusion ?
-Non, répondit Vamp. Je ne tiens pas à éveiller les soupçons d’Avalon et je suis persuadée qu’aucun de nos compagnons ne saurait jouer la comédie. Je vais essayer de lui parler et la laisser me guider. Autant lui faire croire que je suis convaincue de sa transformation et prête à lui donner un coup de main, conclut-elle en remettant Meryl dans les bras de Com.

Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | E-mail | Site web
Dernière édition par Darathor le 06 Déc 2005 13:32; édité 5 fois
LuTzKiLLeR Sexe : Masculin
Visiteur

Inscrit le : 11 Oct 2005
Messages : 3
MessagePosté le : 06 Déc 2005 13:17
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Sympa ton bbcode pour faire des blocs ;)
@ +

Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | Site web
Darathor Sexe : Masculin
Site Admin
Membre

Inscrit le : 02 Nov 2003
Messages : 1101
Localisation : Strasbourg
MessagePosté le : 06 Déc 2005 13:22
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Oué là je fais des tests pour faire des colonnes.. :p

Ça avait l'air de marcher mais forcément, sous IE, ça chie :blase:
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | E-mail | Site web
Darathor Sexe : Masculin
Site Admin
Membre

Inscrit le : 02 Nov 2003
Messages : 1101
Localisation : Strasbourg
MessagePosté le : 06 Déc 2005 13:25
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Darathor a écrit :
Dès que Vamp vit Avalon revenir dans la salle, elle se dirigea vers elle, bien décidée à poursuivre leur conversation. Parvenue à la table, elle fut arrêtée par Com qui tenait Meryl dans ses bras
- Vamp ? Je te peux te parler quelques instants ?
-Tu peux attendre quelques instants ? répondit Vamp anxieuse de rejoindre la sorcière.
Malgré l’apparente mauvaise volonté de la mercenaire, Com lui plaça Meryl dans les bras sans lui laisser le temps de protester. Vamp resta figée, n’osant plus bouger de peur de laisser tomber ce bébé dont elle ne savait que faire. Elle jeta un regard noir à celui qui l’avait mise dans une telle situation. Com répondit à son air réprobateur par un grand sourire. Il s’approcha et plaça un de ses doigts dans la main de Meryl qui le saisit immédiatement, le faisant osciller tel un hochet. Il jeta un regard discret vers la salle, vérifiant d’un coup d’œil qu’Avalon et Tawi ne leur prêtaient pas attention. Bizarre, se dit-il, elles semblent observer avec beaucoup de soin Callie …
Se retournant vers Vamp, qui n’osait se dégager de peur de faire naître les rugissements stridents de Meryl, il lui chuchota.
-Fais mine de t’intéresser au bébé. J’ai des choses importantes à te confier, loin de toutes oreilles indiscrètes.
Intriguée par cette formulation sibylline, Vamp se baissa et se força à faire des risettes à Meryl qui lui retourna un joli sourire d’où s’échappait une bulle de salive.
Com reprit la parole, la voix si basse qu’elle en était quasi inaudible.
-Je dois d’abord t’avouer que je t’ai dissimulé certains faits sur Meryl. Il enchaîna rapidement, ne laissant pas à Vamp le temps de réagir. Je partage un lien spécial avec elle depuis la nuit dans la forêt, avoua-t-il. Nous pouvons communiquer mentalement l’un avec l’autre. Comme tu t’en doutes, Meryl n’est pas un simple bébé. Elle dispose de pouvoirs magiques.
Il s’arrêta quelques instants pour donner à Vamp le temps d’assimiler toutes ces révélations. La mercenaire lui répondit, également à voix basse.
-Nous reparlerons du fait que tu m’ais caché ces informations plus tard. Que t’a révélé Meryl sur Avalon ?
Com lui jeta un regard étonné.

-Comment as-tu deviné que … il s’interrompit devant l’air moqueur de Vamp. Hier soir, lors de notre conversation mentale, Meryl m’a demandé de lui décrire Avalon et tout ce que j’avais vu depuis notre rencontre avec Tawi. Tu ne devineras jamais ce qu’elle m’a répondu.
-Oh, je commence à avoir une idée ou deux …, répondit-elle. Voyons, je parierai sur un enchantement d’illusion. Meryl a du t’avouer qu’elle ne voyait pas Avalon de la même manière que toi. Je suppose également que cette jolie demeure n’est qu’un trou immonde, obscur et nauséabond, conclut-elle tristement. Même si elle avait bien eu des doutes devant cette nouvelle Avalon, elle avait eu l’espoir non formulé que cette transformation fut réelle et que leur relation d’enfance pu renaître un jour.
L’air ébahi de Com lui confirma la validité de son hypothèse.
-Est-ce que Meryl t’a donné d’autres informations sur l’enchantement utilisé ?
-Selon elle, il s’agit un sort puissant, très coûteux en énergie. Elle est certaine qu’Avalon utilise une source de puissance magique, un objet ancien ou un artefact …. Si nous parvenions à déterminer sa nature et à le désactiver, l’enchantement s’arrêterait instantanément.
Vamp ne répondit pas, l’air pensif.
-Je ne suis pas certaine que ce soit notre principal objectif. Après tout, cette illusion n’est complètement effective que si nous ignorons son existence. Notre but n’est pas de lutter contre les sorts d’Avalon, Dieu seul sait combien elle en a en réserve, mais d’arriver à la ramener à Trillith avant cinq jours. Je n’ai pas l’impression qu’elle ait choisi cet enchantement pour se protéger, elle avait sûrement d’autres possibilités, bien plus définitives. Non, elle essaye de paraître sous un jour agréable, comme une enfant qui câline ses parents pour en obtenir une faveur.
-Tu crois qu’elle veut te demander ton aide ? demanda Com, surpris.
-Oh non, même sous une fausse apparence, Avalon ne demandera jamais rien, surtout pas à moi. Son enchantement doit faire partie d’un plan plus large qui doit nous entraîner à l’aider sans qu’elle n’en ait jamais exprimé le souhait.
-Je vois ce que tu veux dire, réfléchit Com. Cependant, je ne pense pas que la recherche de cette source de pouvoir soit inutile. Elle la range sûrement avec d’autres objets magiques, précieux pour elle. Nous pourrions peut-être obtenir ainsi un moyen de pression.
-Pourquoi pas …, répondit Vamp. Son regard se porta sur Meryl qu’elle tenait toujours fermement dans ses bras et qui n’avait pas bougé durant toute leur conversation. Crois-tu que Meryl pourrait nous aider ?

-Je ne sais pas, répondit honnêtement Com. Elle ne m’a pas révélé exactement qui elle était ou l’étendue de ses pouvoirs sous cette forme. Je vais en parler avec elle. Est-ce que nous prévenons les autres qu’il s’agit d’une illusion ?
-Non, répondit Vamp. Je ne tiens pas à éveiller les soupçons d’Avalon et je suis persuadée qu’aucun de nos compagnons ne saurait jouer la comédie. Je vais essayer de lui parler et la laisser me guider. Autant lui faire croire que je suis convaincue de sa transformation et prête à lui donner un coup de main, conclut-elle en remettant Meryl dans les bras de Com.

Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | E-mail | Site web
Darathor Sexe : Masculin
Site Admin
Membre

Inscrit le : 02 Nov 2003
Messages : 1101
Localisation : Strasbourg
MessagePosté le : 06 Déc 2005 13:27
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Dès que Vamp vit Avalon revenir dans la salle, elle se dirigea vers elle, bien décidée à poursuivre leur conversation. Parvenue à la table, elle fut arrêtée par Com qui tenait Meryl dans ses bras
- Vamp ? Je te peux te parler quelques instants ?
-Tu peux attendre quelques instants ? répondit Vamp anxieuse de rejoindre la sorcière.
Malgré l’apparente mauvaise volonté de la mercenaire, Com lui plaça Meryl dans les bras sans lui laisser le temps de protester. Vamp resta figée, n’osant plus bouger de peur de laisser tomber ce bébé dont elle ne savait que faire. Elle jeta un regard noir à celui qui l’avait mise dans une telle situation. Com répondit à son air réprobateur par un grand sourire. Il s’approcha et plaça un de ses doigts dans la main de Meryl qui le saisit immédiatement, le faisant osciller tel un hochet. Il jeta un regard discret vers la salle, vérifiant d’un coup d’œil qu’Avalon et Tawi ne leur prêtaient pas attention. Bizarre, se dit-il, elles semblent observer avec beaucoup de soin Callie …
Se retournant vers Vamp, qui n’osait se dégager de peur de faire naître les rugissements stridents de Meryl, il lui chuchota.
-Fais mine de t’intéresser au bébé. J’ai des choses importantes à te confier, loin de toutes oreilles indiscrètes.
Intriguée par cette formulation sibylline, Vamp se baissa et se força à faire des risettes à Meryl qui lui retourna un joli sourire d’où s’échappait une bulle de salive.
Com reprit la parole, la voix si basse qu’elle en était quasi inaudible.
-Je dois d’abord t’avouer que je t’ai dissimulé certains faits sur Meryl. Il enchaîna rapidement, ne laissant pas à Vamp le temps de réagir. Je partage un lien spécial avec elle depuis la nuit dans la forêt, avoua-t-il. Nous pouvons communiquer mentalement l’un avec l’autre. Comme tu t’en doutes, Meryl n’est pas un simple bébé. Elle dispose de pouvoirs magiques.
Il s’arrêta quelques instants pour donner à Vamp le temps d’assimiler toutes ces révélations. La mercenaire lui répondit, également à voix basse.
-Nous reparlerons du fait que tu m’ais caché ces informations plus tard. Que t’a révélé Meryl sur Avalon ?
Com lui jeta un regard étonné.

-Comment as-tu deviné que … il s’interrompit devant l’air moqueur de Vamp. Hier soir, lors de notre conversation mentale, Meryl m’a demandé de lui décrire Avalon et tout ce que j’avais vu depuis notre rencontre avec Tawi. Tu ne devineras jamais ce qu’elle m’a répondu.
-Oh, je commence à avoir une idée ou deux …, répondit-elle. Voyons, je parierai sur un enchantement d’illusion. Meryl a du t’avouer qu’elle ne voyait pas Avalon de la même manière que toi. Je suppose également que cette jolie demeure n’est qu’un trou immonde, obscur et nauséabond, conclut-elle tristement. Même si elle avait bien eu des doutes devant cette nouvelle Avalon, elle avait eu l’espoir non formulé que cette transformation fut réelle et que leur relation d’enfance pu renaître un jour.
L’air ébahi de Com lui confirma la validité de son hypothèse.
-Est-ce que Meryl t’a donné d’autres informations sur l’enchantement utilisé ?
-Selon elle, il s’agit un sort puissant, très coûteux en énergie. Elle est certaine qu’Avalon utilise une source de puissance magique, un objet ancien ou un artefact …. Si nous parvenions à déterminer sa nature et à le désactiver, l’enchantement s’arrêterait instantanément.
Vamp ne répondit pas, l’air pensif.
-Je ne suis pas certaine que ce soit notre principal objectif. Après tout, cette illusion n’est complètement effective que si nous ignorons son existence. Notre but n’est pas de lutter contre les sorts d’Avalon, Dieu seul sait combien elle en a en réserve, mais d’arriver à la ramener à Trillith avant cinq jours. Je n’ai pas l’impression qu’elle ait choisi cet enchantement pour se protéger, elle avait sûrement d’autres possibilités, bien plus définitives. Non, elle essaye de paraître sous un jour agréable, comme une enfant qui câline ses parents pour en obtenir une faveur.
-Tu crois qu’elle veut te demander ton aide ? demanda Com, surpris.
-Oh non, même sous une fausse apparence, Avalon ne demandera jamais rien, surtout pas à moi. Son enchantement doit faire partie d’un plan plus large qui doit nous entraîner à l’aider sans qu’elle n’en ait jamais exprimé le souhait.
-Je vois ce que tu veux dire, réfléchit Com. Cependant, je ne pense pas que la recherche de cette source de pouvoir soit inutile. Elle la range sûrement avec d’autres objets magiques, précieux pour elle. Nous pourrions peut-être obtenir ainsi un moyen de pression.
-Pourquoi pas …, répondit Vamp. Son regard se porta sur Meryl qu’elle tenait toujours fermement dans ses bras et qui n’avait pas bougé durant toute leur conversation. Crois-tu que Meryl pourrait nous aider ?

-Je ne sais pas, répondit honnêtement Com. Elle ne m’a pas révélé exactement qui elle était ou l’étendue de ses pouvoirs sous cette forme. Je vais en parler avec elle. Est-ce que nous prévenons les autres qu’il s’agit d’une illusion ?
-Non, répondit Vamp. Je ne tiens pas à éveiller les soupçons d’Avalon et je suis persuadée qu’aucun de nos compagnons ne saurait jouer la comédie. Je vais essayer de lui parler et la laisser me guider. Autant lui faire croire que je suis convaincue de sa transformation et prête à lui donner un coup de main, conclut-elle en remettant Meryl dans les bras de Com.

Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | E-mail | Site web
Darathor Sexe : Masculin
Site Admin
Membre

Inscrit le : 02 Nov 2003
Messages : 1101
Localisation : Strasbourg
MessagePosté le : 06 Déc 2005 13:35
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Bon, ça a l'air de marcher plus ou moins...

*Rêve d'un monde parfait où IE n'existe pas...*

EDIT : Si jamais ça intéresse quelqu'un, les classes de style sont les suivantes (toutes 3 de type bloc) :
Colonne gauche :
Code :
width: 45%;
margin: 0 2%;
float: left;

Colonne droite :
Code :
width: 46%;
margin: 0 2% ;
float: right;

Et Colonne clear :
Code :
clear: both;

Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | E-mail | Site web
achaab Sexe : Masculin
Membre

Inscrit le : 13 Juil 2005
Messages : 218
MessagePosté le : 06 Déc 2005 13:42
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
heu...je vois pas de colone la...(sous firefox 1.5)

je vois uniquement des colorations...mais aucune autre mise en page...normal ?
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP
Darathor Sexe : Masculin
Site Admin
Membre

Inscrit le : 02 Nov 2003
Messages : 1101
Localisation : Strasbourg
MessagePosté le : 06 Déc 2005 13:46
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Ctrl + f5 pour recharger la feuille de style peut-être :p (j'espère que c'est que ça :euh:)
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | E-mail | Site web
achaab Sexe : Masculin
Membre

Inscrit le : 13 Juil 2005
Messages : 218
MessagePosté le : 06 Déc 2005 13:52
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
ouf oui, c'est bien ça :P

(par conttre sur ton 1er topic ou tu fait ça...du moins sur cette page, j'ai pas regardé en page 1) tu as un "a" vert qui se balade entre le texte marron et le jaune)
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP
Darathor Sexe : Masculin
Site Admin
Membre

Inscrit le : 02 Nov 2003
Messages : 1101
Localisation : Strasbourg
MessagePosté le : 06 Déc 2005 13:59
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Oué je sais :blase:

Justement c'est pour ça que je dit "plus ou moins"...

En fait si on met un total de 100% avec les deux colonnes (46% chacune plus 2% de margin), ça le fait plus, vu que ça prend toute la largeur... Mais dans ce cas, ce vieux croulant d'IE considère que ça dépasse la largeur et fout la 2e colonne en dessous de la première :blase:

Inversement, là j'ai mis qu'un total de 99% et IE marche bien mais les vrais navigateurs (FF et Opera) se rendent compte qu'il y a un trou et donc le remplissent tout naturellement (on peu pas leur en vouloir, c'est ce qu'ils sont censés faire dans un tel cas)...

Donc le mieux dans ce cas est de systématiquement placer un bloc Colonne Clear après pour se retrouver dans le cas du 3e test où il ne met rien entre les colonnes ^^
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | E-mail | Site web
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
  Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum